Optimiser ton contenu pour être visible sur Google

Les moteurs de recherche, notamment Google, sont de plus en plus exigeants sur la qualité du contenu de tes pages.

Aujourd’hui, le contenu web doit être qualitatif et répondre aux besoins des internautes, mais aussi être compris par les moteurs de recherche. La rédaction et l'optimisation sémantique sont des étapes indispensables pour viser au mieux un bon référencement naturel.

Penser uniquement en termes de mots clés, de synonymes et de champs lexicaux n’est pas un paradigme pour ton contenu. Aujourd’hui positionner une page web relève plus de la sémantique de recherche et la sémantique prédictive (où va aller l'internaute, pourquoi et donc in fine quels liens placer à quel endroit qui fera sens pour l'internaute).

Il faut à la fois miser sur les bonnes requêtes clés et bien traduire l’intention de recherche. Ensuite il faut implanter dans ton texte ce que Google considère comme une association « signal » de mots.

Whitewolf Agency

Optimise les contenus liés aux domaines suivants :

  • animaux, services aux animaux ;
  • faune, flore et protection de l'environnement ;
  • médecines alternatives, médecines douces ;
  • thérapies alternatives ;
  • coaching personnel ou professionnel ;
  • l'exclusion sociale.
Ce sont tous des domaines qui me tiennent très à cœur et que je connais très bien. Ainsi je n'aurais aucun mal à comprendre vos contenus, vos valeurs, votre message. Et ce qui se comprend bien s'optimise mieux sans pour autant dénaturer le sens profond de vos écrits.

Pourquoi faut-il optimiser tes contenus ?

Pour les internautes qui vont lire tes articles

Avant même d'écrire le moindre contenu, la personne qui est en charge des contenus, va créer un planning éditorial et un mindmapping éditorial (stratégie éditoriale). Ce mindmapping récapitule toutes les idées, les concepts, les questions que se posent l'internaute : il sert à anticiper les questions et prévoir les réponses sous formes d'articles. La plupart du temps, le consultant SEO développe une réponse par contenu : par exemple "comment optimiser un article de blog ?".

À ce stade, la rédaction est obligatoirement orientée lecteurs puisque l'on se met à sa place. On cherche à comprendre ce qui se trouve derrière une requête. On appelle cela l'intention de recherche. On ne reste pas figé sur les mots mais on s'intéresse au "pourquoi" derrière les expressions clés tapées.

77% des utilisateurs Internet lisent des blogs et 23% du temps passé sur Internet est consacré à des blogs et des réseaux sociaux (Tech Client).

Pour les moteurs de recherche qui vont passer sur tes pages et les positionner (seo)

Penser qu'un moteur de recherche tient seulement compte des mots clés serait une erreur. Des couches algorithmiques, tels que Google RankBrain, prennent désormais en compte l’ensemble du texte d’une page. Le contenu est dans sa totalité analysé et traité pour proposer des résultats en adéquation avec les recherches des internautes.

Ainsi, pour être bien positionné, un article doit contenir une sorte d'empreinte, comme un code. Cette empreinte est constituée de mots savamment dosés. Quand les robots passent sur une page, tel un scanner de QR code, il lit l'empreinte. Si celle-ci est bonne, il positionne bien ta page.

Nous sommes d'accord, l'empreinte à elle seule ne suffit pas. Il faut aussi un bon profil de liens vers ta page web. Mais avoue que si ton article est bon, il y a plus de chances que tu reçoives des liens ou qu'il soit partagé sur les réseaux.

72 % des spécialistes marketing à travers le monde disent que la création de contenu pertinent est la tactique SEO la plus efficace . (MarketingProfs)

Comment fait Google pour référencer ton article ?

Google cherche constamment à améliorer son moteur de recherche afin de présenter les résultats les plus pertinents possibles et in fine toujours satisfaire ses utilisateurs. Il tente de comprendre quels articles ont satisfait les internautes pour telle ou telle requête. Il analyse ensuite ces articles et définit un ensemble de mots (et le dosage associé) qui doivent être présents sur tous les autres articles qui parleront du même sujet.

En résumé, le consultant SEO (et moi aussi) qui va optimiser ton texte doit savoir ce que Google veut. Pour être honnête, Google s'en fiche de ton site web, du SEO et de toi et même des internautes. Il veut juste améliorer son moteur de recherche, son niveau de pertinence et vendre ses adwords qui vont avec. Mais ce n'est pas grave, si tu joues le jeu, tu en récolteras les fruits car ton site sera considéré comme une aide précieuse pour qu'il atteigne ses objectifs. Au final, c'est ton référencement qui en sera grandement amélioré.

C'est bien gentil tout ça mais où vais-je trouver ces mots (lexies et métamots) ?

Un consultant SEO un ou un rédacteur web SEO (et donc moi aussi) s'est doté d'outils pour ce faire. Des personnes férues de référencement, de SEO et d'algorithmes ont développé des logiciels qui décryptent ce que Google veut et continuent à anticiper ce que Google va faire et comment les algorithmes vont évoluer. Je pense notamment à M Christian Méline et Sylvain Peyronnet et leurs logiciels respectifs cocon.se et Yourtextguru.

Pour peu que tu aies bien choisis tes métamots (ou expressions clés), les logiciels vont te donner les lexies à placer au cœur de tes textes. À ce propos, un consultant SEO se doit d'abord d'effectuer un audit de mots clés. Perdre du temps et de l'argent à optimiser du contenu qui ne t'apportera rien en référencement naturel (pas de recherches sur ce mot, métamots, expression clé) est franchement dommage.

champ lexical redaction
Empreinte du métamot rédaction web

À propos de contenu, de SEO, de sémantique et de champ sémantique

On lit à tout bout de champ les mots " sémantique " et " champ sémantique " dès que l'on parle d'optimisation de contenus. À tort. Le champ sémantique désigne l’ensemble des sens d’un mot (forme brute) fournis par le dictionnaire sur une époque donnée ou à travers les époques.
Quand on optimise un texte, en aucun cas on ne fait de sémantique. Les consultants SEO et le monde du référencement ont détourné le sens originel du mot. Y compris moi à travers mes titres. Certes on aide les moteurs de recherche à classer nos pages, mais les robots de Google comprennent-t-ils vraiment le sens des textes ? J'en doute fort!

Concrètement on optimise quoi dans un article ?

  • Le corps du texte lui-même.
  • La structure du texte : le titre principal (balise h1) les titres secondaires (de h2 à h4).
  • La mise en place de balises strong (mise en exergue).
  • L'url, même si elle a moins d'impact SEO qu'auparavant.
  • La balise meta description même si elle n'a pas d'impact SEO, elle est incitative au clic.
  • Les liens dans une optique de glissement sémantique.

Si tu ne sais pas comment optimiser ton contenu, ou tu n'en as pas le temps Contacte-moi, un devis c'est gratuit et l'échange qui le précède aussi!

Optimiser ton contenu pour être visible sur Google

Moyenne de 5 basée sur 11 votes
0 Commentaires